A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
Я

Signes   Chiffres   Clichés   Le sport      






« Quels gredins que les honnêtes gens ! »
Émile ZOLA







Z : vingt-sixième lettre de l'alphabet, la lettre Z provient du glyphe égyptien (une houe), qui a donné le zayin sémitique, qui évolua vers le zéta grec ( Ζ ζ ). La lettre A est une tête de taureau stylisée, le Z est un instrument aratoire. L'alphabet colle à la terre.

Le Z est peut-être pour le moment la dernière lettre de l'alphabet en attendant des graphies bizarres, imposées par un ramassis de fonctionnaires siégeant dans les commissions de l'Union dite européenne (graphies du type Rr comme dans Rroms par exemple).

Zapper : cette onomatopée, d'origine anglo-saxonne, évoque un glissement rapide. Zapper signifie passer d’une chaîne à l’autre en appuyant sur les touches d’une télécommande, labeur ardu qui absorbe la plus grande partie de l'énergie de nombre de citoyens décérébrés. Le verbe est devenu synonyme de passer, éluder, éviter : Je zappe ce sujet. Ou bien : A zapper aussi : la viande rouge, ainsi que tout ce qui est susceptible de devenir, à la cuisson, plus acide. Ce sont de mots tels que celui-là qu'il faut zapper en français, car utiliser de tels mots, c'est la victoire des vocables onomatopéiques d'origine anglo-saxonne.

Substantif : zapping : fait de passer d'une chaîne à l'autre. Mais il est un autre sens de zapping, popularisé par certaines émissions de télévision ; zapping aurait le sens de morceau choisi, morceau d'anthologie, séquence amusante, extrait intéressant : "Les Z'amours, c'est une émission de zapping. Il s'en passe sans arrêt." Noter la manie typographique anglo-saxonne, qu'ont adoptée les néo-rédacteurs français, et qui consiste à mettre une ponctuation à l'intérieur des guillemets, – étazuniens, cela va de soi. Noter aussi la formulation elliptique : « il s'en passe sans arrêt ».

Autre substantif, de même sens : zappage. Zappage Fortune juin 2013. Sélection de vidéos diffusées sur Fortune en juin 2013 (un site d'informations). On voit bien ici que zappage a le sens de sélection, et non celui d'évitement.

Équivalent québécois : pitonner. Équivalent français proposé : enchaîner.

Étymologie : onomatopée zap !

Zen ( ) : philosophie japonaise, héritée de la Dhyana bouddhique, par l'intermédiare de la philosophie Tch'an chinoise 禅 () (), tournée vers la méditation, et dégagée des contingences terrestres. Le caractère 禅 () est traduit par « méditation silencieuse ». Mais le mot zen n'a plus rien à voir actuellement avec cette attitude philosophique. Il signifie platement : calme, serein, cool (qu'il tend de plus en plus à remplacer). Bon, restons-zen là !

() Les caractères chinois sont mis en codes html, et aussi en gifs pour ceux qui n'ont pas le système de lecture des langues "complexes" installé.

Il faut être zen, proclament volontiers les néo-crétins à tout bout de champ. Attitude zen, nourriture zen, tout y passe, dans une civilisation où le stress règne en maître. Je l’ai trouvé [le candidat] extrêmement détendu, extrêmement zen (ah bon ? on peut donc être extrêmement zen ?). En fait, ceux qui prônent le zen sont souvent zinzins.


Complètement zinzins !

A noter qu'en verlan, le zen, c'est le nez. Si l'on se flanque de la poudre (de la dreupou) dans le zen, il y a de fortes chances que l'on devienne (momentanément ou durablement) zen. Voir Cool, Stress.

Étymologie : voir premier . Curiosité : en grec *
Ζην (zên) signifie Zeus (ancienne graphie).

Zéro : exprime l'absence, la nullité. Le chiffre 0 est une conquête tardive de l'esprit logique humain. « Le zéro a été le véritable Big Bang pour l'esprit de l'homme. Il a modifié radicalement le mode de nourriture intellectuelle et de pensée de l'être humain. À partir du zéro, plus rien ne pouvait être comme avant » (Georges Ifrah). C'est bien la première fois dans l'histoire que le zéro est ainsi glorifié. Que dire de notre époque qui compte tant de zéros ?

Pour les néo-crétins, sans doute sous l'influence de l'informatique, le 0 (zéro) semble être le départ de toute numération. Lu sur un site du gouvernement « Public concerné : Les enfants âgés de 0 à 20 ans ou les adultes âgés d'au moins 20 ans ». Les fonctionnaires n'ont pas l'air de connaître la numération ni le comput du temps. Ou bien le titre d'un livre : Irak an zéro. « Entendu à la télé » : Les Romains utilisaient la crucifixion avant l'An Zéro de notre ère. Cette ânerie a été proférée par un « historien » qui sévit sur Antenne-2. Rappelons que dans aucun calendrier, dans aucun comput du temps il n'y a d'an zéro ; on part toujours de l'an 1. « An 1 de la République ». Ou encore, cet exemple dans une page internet : vers Page 0 1 2 3 4 5 6 7... Page 0 ! Mais l'on a eu maintes fois l'occasion de le répéter : les néo-crétins n'ont aucune logique, temporelle ou autre.

Entendu à la french TV (BFM-Télé, 16.01.2010), de la bouche d'une présentatrice du bulletin météo : Le thermomètre va dépasser les zéro degré(s ?). Les zéro degré(s) ! Sans doute une forte en maths.

Les informaticiens font la différence entre le zéro 0 et la lettre O majuscule en barrant le zéro (
Ø ). Le zéro barré n'existe pas sur les claviers informatiques, ni dans les caractères spéciaux ; on utilise la lettre O barré (Ø = & + O + slash; ou &# + 216;).

Les littéraires et les néo-rédacteurs confondent, eux, allègrement le zéro ‘0’ avec le ‘O’ majuscule. Exemple : Pour l'UMP François Trucy, "le gouvernement met la charrue avant les boeuf" (sic) et "au lieu de porter les efforts sur la dépense publique à hauteur de
5O%" il propose "de concentrer les efforts sur la fiscalité dès le début de la législature" (Yaourt!, citant le nouvel obs poinr fr). O majuscule au lieu de zéro 0.

Mais ce paragraphe a disparu dans l'article original du N-O. Par contre, on trouve dans l'article du N-O encore « en ligne » : La loi de programmation fixe les objectifs du gouvernement sur la durée de la législature, notamment un déficit limité à 3% du Produit intérieur brut (PIB) en 2013 et à
O,3% en 2017 (après 4,5% cette année). Il y a bien encore une fois un O majuscule au lieu d'un zéro 0. Alors, le N-O, zéro pour la question ? A moins que le O majuscule ne fasse allusion au O d'Observateur ?

Il semble cependant que cette confusion soit due à la police utilisée, en l'occurence la Times New Roman, la plus détestable et la plus moche des polices, que la plupart des programmes informatiques installent « par défaut ». Et, évidemment, le signe % est directement accolé aux chiffres, au lieu d'en être séparé par une espace fine.

Étymologie : zéro vient du mot arabe sifr : vide, zéro ; sifr a donné les mots chiffre et zéro.

Le mot arabe sifr vient lui-même du perse sefr. Ce ne sont pas donc les Arabes qui ont inventé la notion de zéro.

Zéro (néo-crétinisme d'origine anglo-saxonne) : a pris le sens du 'pas de', 'aucun(e)', 'sans' dans l'esprit de la néo-langue : Sandra Bullock, 47 ans et zéro complexe : sans complexe, pas de complexe, aucun complexe. Secret Story. Mot d'ordre pour 2012 : zéro intimité : aucune intimité. Risque zéro : aucun risque. Zéro défaut : aucun défaut. Zéro alcool pendant la grossesse : pas d'alcool pendant la grossesse. Ce rasoir, zéro irritation (sic) : pas d'irritation. « Il y a eu zéro menace, mais un désaccord éditorial » (re-sic) : il n'y a eu aucune menace. En 2002, elle a fait 1,9% des voix ! Zéro chance (aucune chance) d'être élue présidente de la République ! La néo-crétinisation est telle que maintenant on dit et on écrit zéro, là où avant on disait et écrivait ‘pas de’, ‘aucun’, ‘sans’. Exemples : La guerre au Mali : enfin une guerre avec zéro mort côté civil. Avec zéro mort (sic) = sans mort, sans faire de mort. Ou encore : 5 avantages clés - ZÉRO APPORT. Avec zéro apport, vous achetez un bien immobilier neuf à crédit financé à 100%. L'espace fine manquante entre 100 et % est dans l'original. Encore un exemple, pour montrer ce style (merdique) : Comme d'autres membres de sa famille qui ont plaidé sa cause, le père de l'athlète Henke Pistorius a dit au Sunday Telegraph que sa famille avait "zéro doute" que son fils avait abattu sa petite amie par erreur. « Avait zéro doute » mis pour : n'avait pas de doute, ne doutait pas. Noter les virgules manquantes encadrant ‘Henke Pistorius’, de telle sorte qu'on peut penser que l'athlète s'appelle Henke Pistorius – alors qu'il s'agit de son fils Oscar Pistorius. Un dernier exemple : [...] "nous serons intransigeants envers ceux qui transgresseront les règles de la guerre et le droit humain", a lancé Dioncounda Traoré, espérant "zéro dérapage, zéro représailles, zéro exaction". Un triple zéro pour ce sympathique président ! Remarquer « zéro représailles » avec la marque du pluriel, « mais zéro dérapage » et « zéro exaction » au singulier. Une fois zéro gouverne le pluriel, d'autres fois, il gouverne le singulier.

Dernière nouveauté, concoctée par les néo-crétins de la publicité : « CacaCool Zéro Sucres » = sans sucre. Sucre est au pluriel, bien qu’il n’y en ait zéro. De même que cette autre réclame : BON : Zéro matières grasses (sic). Avec de telles notions d'arithmétique, on se demande comment les pubeux savent gérer leurs comptes en banque. Autre exemple, cette accroche publicitaire : 0€ d'impôts pendant 15ans (sic). Pas d'impôts, aucun impôt semblent trop durs à concevoir. Et on accroche le symbole euro à 0, comme on accroche ans à 15 (15ans). Ou encore : Les réponses à ces phénomènes, la tolérance zéro et la guerre contre le terrorisme. La ‘tolérance zéro’ semble d'ailleurs être un mot d'ordre des néo-crétins corrects politiquement car on la retrouve à toutes les sauces. Pour le français, c’est vraiment zéro pour la question. Autre exemple : L’embouteillage réanime la «vocation démocratique» de la bagnole en gratifiant tout le monde de la vitesse zéro! Vitesse zéro = vitesse nulle ? Cette formulation agaçante semble frauduleusement importée de l'anglo-américain et de l'informatique.

Risque zéro : la juxtaposition de zéro à risque fait de zéro un déterminatif. Formulation bizarre (substantif + chiffre). Un peu comme si on disait : risque un, risque deux, voire risque 1 003 (mille e tre en italien, pour ceux qui connaissent Don Giovanni de Mozart, mais maintenant on dit MST).


Sur l'étiquette d'un produit nettoyant : « Zéro tartre 100 % Hygiène »
Zéro tartre, et non 0 % de tartre. Zéro veut ici dire = pas de, aucun.

Un exemple particulièrement navrant, relevé dans une dépêche de l'A.F.P. : Mais ils [les chiffres du chômage] ont supérieurs aux prévisions du consensus des économistes et de l'Insee, qui tablaient sur une nouvelle période de "croissance zéro", et à celle de la Banque de France, qui avait prédit un recul du PIB de 0,1%. Les guillemets étazuniens "..." sont dans l'original, ainsi que le signe pourcentage accolé à 0,1. Quant à croissance zéro, difficile de concevoir une formulation plus illogique ; s'il y a croissance, c'est mathématiquement supérieur à zéro.

Karl Zéro : dont le vrai nom est Marc Tellenne – enfin, peut-être. Humoriste grinçant. Premier d'une lignée, qui a eu de nombreux descendants, mais qui n'héritèrent pas de son sens de l'humour : Karl-Magne, Karl-Quint, Karl Dix, Karl Labrunie ...

Étymologie : voir rubrique précédente.

Zizi : forme édulcorée de pénis, verge, bite, queue, chibre, braquemard, mandrin, fouinozoff à tête chercheuse (F. Dard)... On entend aussi zézette. Langage enfantin, repris tel quel par toutes sortes de personnes. Cf la célèbre chanson de Pierre Perret sur le zizi. On peut aussi trouver zigounette, comme dans ces paroles de Dechavanne : Et puis la société a changé, le politiquement correct a pris le dessus. Ce qui ne m'empêche pas de parler de coucougnettes et de zigounette de temps en temps ! (le figaro point fr). Avant, on disait quiqui, quiquette, quéquette.

Quant à un célèbre joueur de fouteballe, il a été surnommé Zizou, et non Zizi, – pourtant ce sont la première syllabe de son prénom et la première syllabe de son nom. Les néo-crétins ont de ces pudeurs ...

Étymologie : peut-être dérivé du mot arabe zob. En français, le zizi, c'est un petit oiseau (passereau). En allemand, un oiseau se dit Vogel, et le verbe vögeln veut dire baiser, niquer. Cf. les plaisanteries sur "le petit oiseau qui va sortir".

Zomos : pluriel irrégulier de gay (anciennement pédé). Titre de presse : « Les zomos manifestent en faveur du mariage pour tous ». Voir Gay, Mariage pour tous.

Zoom (anglicisme, prononcer zu:m ou zoume) : en anglais, cela veut dire vrombissement (d'un insecte), ou augmentation, accroissement. Dans le vocabulaire technique, c'est l'effet d'augmentation / diminution d'un plan. Comment faut-il comprendre l'expression « Zoom sur (telle ou telle ville) » de la french TV ? Alors qu'il s'agit tout simplement de « Regard sur ... » ou « Coup de projecteur sur ... », mais pas d'un effet de zoom. Encore une fois, c'est la preuve de la mauvaise maîtrise de l'anglais des journalistes de la french TV. Le mot doit sans doute séduire par sa briéveté.

Origine : onomatopéique.






A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
Я
Signes   Chiffres   Clichés   Le sport